La découverte du mois

Non classé

Clear Inside pour le traitement des douleurs

Clear Inside, pour faire quoi ?

C’est une approche intégrative associant thérapie manuelle debout et imagerie mentale, pour le traitement de la douleur physique persistante.

Cette méthode est destinée d’abord aux kinésithérapeutes, ostéopathes, et thérapeutes manuels. Elle s’applique à des pathologies liées au cerveau dans un contexte inflammatoire, comme l’algodystrophie ou la fibromyalgie.

Cette méthode permet de remettre le patient au centre de la démarche thérapeutique, l’impliquant physiquement et mentalement tout en guidant l’émergence des ressources nécessaires à son homéostasie et sa gestion des douleurs.

 

Clear Inside, d’où ça vient ?

Elle est issue de la pratique de 2 thérapeutes de l’équipe de France de canoë kayak, qui sont intervenus pour les Jeux Olympiques de Tokyo :

  • Antoine Stéphan, kinésithérapeute / ostéopathe,
  • Pierre Devaux, coach mental / entraîneur.

Tous deux se sont formés au Clean Language avec Richard Ouvrard de la société Coaching Andante qui a validé leur approche.

Ils ont compulsé des résultats de recherche en neuroscience de la douleur :

l‘interoception, la cognition incarnée, les modèles prédictifs, le rôle de l’insula et du neo-cortex dans le cerveau, l’utilisation des métaphores, …

Dans le sport de haut niveau, on peut aussi noter leurs travaux dans la préparation mentale de Louis Burton au Vendée Globe 2020, comme expliqué dans la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=RE50Ms6oHD8

J’ai rencontré Pierre pour la première fois en 2020 à une formation de Clean Coaching animée par Bogena Pieskiewicz, pendant laquelle il m’a parlé de ses premiers travaux associant clean / ostéo en duo sur la douleur.

Pierre et Antoine m’ont fait découvrir l ‘aboutissement de leur approche lors des Journées de l’Emergence de l’association Clean Language France en 2022.

En construisant une approche médicale approfondie, ils viennent confirmer mon intérêt pour l’application du Clean Language dans le traitement des douleurs physiques chroniques, ce que j’expérimente depuis une dizaine d’années sur moi et en cabinet avec quelques clients, dans la limite de mes moyens.

 

Clear Inside, comment ça marche ?

Au premier coup d’œil, en observant le thérapeute, je reconnais l’inspiration du Clean Language.

Comme dans une séance de coaching mental, le thérapeute vient questionner les sensations corporelles, les émotions, et les perceptions qui remontent au cerveau du patient, avec une orientation tournée vers un objectif de mieux-être et dans une posture Clean.

Pour aider à modifier les images internes de douleur du patient, le thérapeute utilise des éléments verbaux minimalistes tels que symbolisation, réitération, reformulation, back-tracking.

Il invite aussi à des micro-mouvements ou des déplacements dans l’espace pour faire émerger à la conscience de l’information, voire une stratégie de gestion du stress émotionnel, précédemment incarnée inconsciemment.

Enfin il propose de l’ancrage de ressource, un outil cognitif pour aider le patient à reproduire en toute autonomie après la séance les résultats obtenus en séance.

Cette méthode intégrative permet de garder une vigilance à la transformation de croyances pivotales qui ont besoin d’être rééquilibrées progressivement selon l’écologie du patient (fulcrum), pour prendre en compte des bénéfice secondaires invisibles ou ce qu’en EFT on appelle des Inversion psychologiques (non mérite, manque de sécurité intérieure …)

 

La thérapie manuelle adapte les traitements à la position debout, position fonctionnelle de référence, favorisant l’auto-régulation entre corps et mental. Le travail peut être mené sur la posture et au niveau tissulaire, et s’accompagner de mouvements dans l’espace. Je ne donnerai pas plus de détail sur cette facette de la méthode car je ne suis pas spécialiste.

 

Une autre facette de la méthode concerne la relation entre le thérapeute et son patient. Ce n’est plus Soignant / Soigné  mais Facilitateur / Facilité

  • le patient coopère au déroulement de la séance, il n’est plus passif ni soumis, il devient vraiment acteur et s’implique autant mentalement que physiquement,
  • le thérapeute n’a pas besoin d’induire des représentations potentiellement désajustées par rapport au vécu bio-psycho-social du patient, il peut utiliser les informations qui émergent directement du patient sous ses doigts et oralement.

 

La méthode telle que enseignée par Pierre et Antoine est reconnue pour être à la fois structurante pour le thérapeute, et sécurisante pour le patient.

Voici 2 vidéos qui parlent de leur formation :

https://www.youtube.com/watch?v=9KDd1Zx9YJo

https://www.youtube.com/watch?v=_dHh3Y0fWjM

Formations et informations

EFT pour faire quoi et comment ça marche ?

L’EFT (Emotional Freedom Technic) se traduit en français par Technique de Libération Emotionnelle.

 

L’EFT, pour faire quoi ?

L’EFT participe au traitement de difficultés ayant une composante émotionnelle, pour des émotions telles que tristesse, peur, colère, dégoût, honte …

  • Les traumatismes émotionnels,
  • Les douleurs chroniques, telles que dans la fibromyalgie ou l’algodystrophie,
  • Les phobies, angoisses, anxiétés (principalement liées à la peur),
  • Les dépressions (principalement liées à la tristesse),
  • Les troubles du comportement alimentaire,
  • Les addictions,
  • le stress et les blocages au changement…

Actuellement, aux Etats-Unis et en Grande Bretagne, l’EFT fait partie des 10 méthodes les plus reconnues et recommandées pour traiter les traumatismes.

 

L’EFT, d’où ça vient ?

Dans les années 80, Roger Callahan, un psychologue américain, met au point une technique qu’il nomme TFT, Tought Field Therapy (en français Thérapie du Champ

Mental) inspirée de la Kinésiologie et de Médecine Traditionnelle Chinoise.

En 1991, Gary Graig, un ingénieur de Stanford féru de psychologie, formé par Callahan, apporte des simplifications et crée l’EFT pour faciliter l’auto-guérison.

 

L’EFT, comment ça marche ?

L’EFT fait partie des thérapies psychocorporelles qui mobilisent en même temps l’esprit et le corps, pour libérer des émotions négatives.

  • Psycho, car elle amène progressivement à s’exposer au problème ou à l’événement potentiellement traumatisant du passé ou du futur.
  • Corporelle, car elle consiste à stimuler manuellement et de façon répétée des points d’acupression, grâce à des tapotements ou à de simples pressions manuelles. Ces points placés sur le visage, le buste et les mains, se situent à l’extrémité des méridiens d’acupuncture utilisés en Médecine Traditionnelle Chinoise.

L’EFT fait aussi partie des thérapies énergétiques. En effet les stimulations agissent sur le système électromagnétique humain, et rééquilibrent le système énergétique, notamment sous l’effet piezo-électrique des tapotements sur des points spécifiques du corps, et ont un impact sur le système nerveux autonome.

En se reconnectant à l’émotion douloureuse liée au problème ou à l’évènement, et en stimulant avec un rythme régulier, on amène du calme mental et on désactive l’alerte qui était enregistrée dans le cerveau, au niveau des amygdales cérébrales.

Ca conserve la mémoire de l’événement, mais ça enlève la charge émotionnellee qui l’accompagnait, et ça modifie le ressenti physique associé.

C’est une méthode souvent rapide, amusante, facile d’accès, qui donne des résultats à long terme, voire permanents, qui apporte un soulagement là où d’autres thérapies ont échoué.

 

Assez fréquemment le système énergétique est affecté par une forme d’interférence électrique qui peut bloquer l’effet équilibrant des stimulations. Ce blocage s’appelle Inversion Psychologique (IP), il ressemble à une inversion de polarité en électricité.

L’IP est causée par des pensées négatives qui se produisent souvent au niveau du subconscient, donc hors de la conscience. L’objectif est d’exprimer cette vérité, souvent peu acceptable de prime abord, et de s’aimer malgré (ou avec) cette vérité.

 

Pour aller plus loin, quelques adresses repères :